Canadian Free Press Release & Media Distribution Service

 

 

News

Government | Media Release

Media Release: Le CCR demande au gouvernement d’augmenter les niveaux pour les réfugiés

Bookmark and Share

Government

Alors que le gouvernement fédéral se prépare à annoncer les futurs niveaux d’immigration, le Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) demande au gouvernement une hausse dans toutes les catégories de réfugiés, dans le cadre d’une augmentation générale des niveaux d’immigration.

WireService.ca Communiqué de presse (10/24/2017) Montreal, QC - « En tant que Canadiens, nous avons la possibilité d’offrir la protection à un plus grand nombre de personnes qui en ont désespérément besoin ­– des personnes qui ont dû fuir au péril de leur vie », a déclaré Loly Rico, présidente. « Ouvrir nos portes à davantage de réfugiés n’est pas seulement la bonne chose à faire parce que cela sauve des vies, c’est aussi bon pour le Canada, car les réfugiés contribuent de multiples façons à notre pays. »

Le CCR demande au gouvernement du Canada de :

  • Augmenter le nombre de réfugiés pris en charge par le gouvernement à 20 000 par an;
  • S’assurer que le nombre de réfugiés parrainés par le secteur privé est suffisant pour traiter toutes les demandes en cours d’ici la fin de 2018;
  • S’assurer que les niveaux pour les demandeurs d’asile acceptés sont suffisamment élevés, compte tenu de l’augmentation du nombre de demandes, pour qu’ils puissent rapidement obtenir la résidence permanente et se réunir avec leur famille.

Le CCR recommande que les niveaux annuels globaux d’immigration soient fixés à au moins 1% de la population (c’est-à-dire au moins 360 000).

Partout au pays, d’innombrables Canadiens, y compris de nombreux anciens réfugiés, sont enthousiastes à l’idée d’accueillir les réfugiés. En 2017, les réfugiés ne représentent que 13% de l’immigration totale au Canada. En tant que pays riche, reconnu comme un leader mondial en matière de réponse aux réfugiés, nous pouvons facilement faire plus.

Un sondage récent commandé par le CCR révèle que la majorité des Canadiens reconnaissent les réfugiés comme des personnes en réelle difficulté, qui recherchent la paix, et disent que la priorité devrait être d’accepter les réfugiés qui ont un besoin urgent de protection contre la violence.

Selon le sondage, la plupart des Canadiens conviennent que même si cela engendre initialement des coûts, l’accueil des réfugiés s’avérera à long terme bon pour l’économie.

Des chercheurs montrent qu’avec le temps, les réfugiés ont le même niveau de réussite économique que les autres Canadiens, en termes de revenu du ménage et de taux d’accession à la propriété.

Les personnes qui viennent en tant que réfugiés contribuent aussi de multiples façons aux communautés à travers le Canada, en tant qu’aides-soignants, bénévoles, artistes, dirigeants communautaires, élus et autres. Ces contributions sociales et culturelles s’ajoutent aux avantages économiques.

- 30 -

Contact :

Colleen French, coordinatrice de la communication, (514) 277-7223, poste 1, media@ccrweb.ca

 



Follow Us